icarEditions /Catalogue

Biographie /Stéphane de Gérando

 

Entré premier nommé en classe de composition du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris en 1987, Stéphane de Gérando obtient un Premier Prix premier nommé de Composition du C.N.S.M.D.P. en 1991. Il est notamment l'élève d'Alain Bancquart en composition, Tristan Murail en informatique musicale, Gérard Grisey en orchestration, Michel Philippot en écriture et analyse, Guy Reibel en électroacoustique.

Il est par la suite admis premier nommé en 3e Cycle de Composition du C.N.S.M.D.P. en 1994 où il suit des Master Classes avec Boulez, Stockhausen, Donatoni, Nunes, Dutilleux. Stéphane de Gérando complète sa formation musicale par l'apprentissage de la direction d'orchestre avec Claude Pichereau. Il est très vite invité à diriger des créations en concerts publics radiodiffusés (Radio-France, Paris)

Auteur notamment d'oeuvres pour orchestre créées à Radio-France, Puisqu'il en est ainsi , pour orchestre symphonique et bande magnétique huit pistes et En toi, avec lui et en lui , pour quatre groupes orchestraux répartis autour du public, ses dernières commandes sont une Pièce pour cordes , commande de l'Orchestre Philharmonique de Montpellier, Ce que tout cadavre devrait savoir , commande de l'ensemble 2E2M créée au Centre Pompidou, Du sens au sens , pour flûte, créée par P. Y. Artaud au Festival de Musique Contemporaine de Darmstadt, Intumescence , commande de Radio-France en coproduction avec le GRM pour l'Orchestre Philharmonique de Radio-France et bande numérique deux pistes (création et enregistrement le 20 février 1997 à la Maison de la Radio /Paris, diffusion le 8 mars 1997 sur France-Musique) et Katanga , œuvre pour quinze cuivres et deux percussions, commande de Radio-France (création en 2008). Stéphane de Gérando compose actuellement « sixEXonePENsevenSIONfour », commande d'Etat pour ensemble instrumental et électronique (création à Paris en juin 2006).

Il obtient le Prix International du Festival de Musique Contemporaine de Darmstadt (1994), le Prix de l'Association des Anciens Elèves et Elèves des Conservatoires Nationaux Supérieurs de Musique et d'Art Dramatique de Paris (1991), le Prix Académique de la S.A.C.E.M. (1995) et il est lauréat de la Fondation Sasakawa en 1993 et en 1994.

Habilité à Diriger des Recherches en 2005 avec notamment comme ouvrage L'œuvre musicale contemporaine en question (800 p., sous la direction du Professeur Castanet), Docteur en "Esthétique, Sciences et Technologie des Arts" de l'Université Paris VIII en 1996 (mention Très Honorable avec Félicitations et à l'unanimité) ( Contingence et déterminisme procédurale appliqués à la synthèse sonore informatique et l'écriture musicale , 500 p., sous la direction du Professeur Stoïanova), il a aussi été formé à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales associée à l'E.N.S., l'I.R.C.A.M. et le C.N.R.S. (D.E.A. de Musique et Musicologie du XXe-Paris) et à l'IRCAM ou Stéphane de Gérando est sélectionné pour suivre le cursus long d'informatique musicale en 1991-92 qu'il prolongera par du consulting au sein de l'institution.
Ses recherches regroupent plus d'une quinzaine de publications dans deux domaines différents, d'une part les nouvelles technologies et le contrôle de la synthèse sonore et d'autre part des questions esthétiques au sujet de la notion d'œuvre musicale contemporaine. 

Après avoir occupé des postes à responsabilité  comme la direction pédagogique d'établissement musical supérieur, la direction d'école de musique, des directions d'ensembles instrumentaux et après avoir notamment enseigné pendant plus de quinze années dans les universités françaises, Stéphane de Gérando se consacre aujourd'hui principalement à l'écriture, la recherche et la promotion de la musique contemporaine à travers notamment la direction d'ensemble.


Liens | Administration | ©2008 3icar