icarEditions /Catalogue

Articles /Aurore Rivals

Permanence et devenir de l'écriture d'Alain Bancquart entre 1976 et 1997

Résumé

Cet article cerne les rapports qu’entretiennent le texte et la musique dans l’œuvre vocale d’Alain Bancquart à partir de trois œuvres allant de A la mémoire de ma mort (1976) jusqu’à Icare (1997).

La recherche a abouti à deux constatations principales : la première note une évolution de l’écriture du compositeur alors que la seconde souligne la présence d’invariants, de traits récurrents présents dans les trois oeuvres étudiées.
L'évolution du stye d'écriture se manifeste notamment à travers une évocation des techniques prosodiques et une présence d'un figuralisme, des relations de plus en plus étroites tangibles entre le mot, sa signification et un symbolisme musical. Les invariants réfèrent aux thèmes de prédilection du compositeur, à son attitude face à la tradition ainsi qu’à des techniques d’écriture employées pendant ces vingt années.

Parution : 2006 - Disponibilité : Immédiate - 10 pages

Commander l'article (prix : 3€)
Télécharger l'article (prix : 2,20 €)

Liens | Administration | ©2007 3icar